Origines et histoire
des Mandevilla

en savoir plus sur le Dipladenia  

En savoir plus sur les Dipladenia  >  Origines et histoire des Mandevilla


Le Mandevilla est une plante originaire d'Amérique du Sud et d'Amérique Centrale, principalement du Brésil et de Bolivie. Le plus connu du grand public, le Mandevilla sanderi (appelé généralement Dipladenia sanderi), est le précurseur des formes actuellement cultivées en Europe.

Le Mandevilla sanderi a été découvert vers 1840 dans la Serra dos Órgãos au nord de Rio de Janeiro au Brésil. Une seule plante de cette espèce y aurait été trouvée. Le Dipladenia n'y pousserait plus à l'état sauvage à l'heure actuelle.

Le Mandevilla sanderi a ensuite été importé en Europe. Il y a été cultivé à partir de 1896, principalement par les collectionneurs et horticulteurs des pays anglo-saxons et nordiques. La différence de climat, notamment le manque de lumière, entraînant une floraison courte et tardive, cette espèce est longtemps restée une plante de luxe pour collectionneur. Le nom sanderi est d'ailleurs un hommage à un horticulteur anglais, Henry Frederick Conrad SANDER, qui a contribué à faire connaître le Dipladenia en Europe.

Ce n'est qu'en 1955 que des horticulteurs danois ont découvert les capacités réelles de cette plante et l'ont mise à la portée de tous. Par la suite, les producteurs et obtenteurs de nombreux pays (Etats-Unis, Japon, France, Allemagne, Italie…) se sont eux aussi intéressés au genre Mandevilla. Ils se sont alors lancés dans la création variétale en prenant pour base de généalogie le Mandevilla sanderi et un petit nombre de formes sauvages parmi les dizaine d'espèces botaniques décrites en Amérique du Sud.

Aujourd'hui, de nombreuses collections, dont très récemment Diamantina®, sont arrivées sur le marché au côté du Mandevilla sanderi d'origine.



Origines et histoire des Mandevilla
Diamantina® Opale 'Citrine'

  • I